lundi 6 avril 2020

Tourne mon amie la terre

  Eduardo faisait calmement tinter les glaçons dans son verre de Caïpirinha, quand il me questionna dubitatif, les cordes vocales agressées par les vapeurs d’alcool. Dis-moi : Une terre finie, peut-elle supporter un projet infini ? Je restai un instant dans le silence de l’isolement et je conclus que l’alcool commençait à avoir un effet particulier dans ce bel esprit brésilien. Mais, que l’oxymore est agréable lorsqu’il m’entraîne au bout de la terre, au bout de cette sphère perdue dans un infini méconnu. Sur elle, minuscules... [Lire la suite]
Posté par annie-pierre à 12:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]